QU'ALLONS NOUS FAIRE DE VOTRE ARGENT ?

Cotonou, le 27 février 2013 !

Chers amis,

Après un bilan 2012 très difficile pour notre association, l'horizon 2013  semble enfin s'éclaircir pour la réalisation de notre projet.

En effet, première bonne nouvelle, une association marseillaise s'occupant de réinsérer des jeunes en difficulté, est venu nous épauler dans l'ébauche d'une première construction pour notre orphelinat.

Peu avare de ses efforts, Félicien ADOMAYA (fondateur de l'asso et trésorier), est parti prospecter auprès de différents artisans de la région de Dahé où se situe notre terrain, et nous avons réussi grâce à ses efforts à vous présenter le devis suivant.

Ce devis ne nous permettra pas malheureusement de mettre nos 30 enfants à l'abri. Mais il couvre les frais d'une première construction qui accueillera 10 premiers enfants, soit un dortoir séparé en deux pour 5 filles et 5 garçons, un réfectoire, une petite cuisine et des sanitaires.

Quoi qu'il arrivera désormais, nous avons pris la décision de démarrer les travaux le 16 avril de cette année !

Le budget de cette construction s'élève à 1.815.000 francs CFA, soit 2720 euros ! (10.000 francs CFA = 15 euros en gros).

Vous trouverez au bas de cette page le devis accepté par les différents artisan chargés de démarrer le chantier.

Nous savons déjà que nous pourrons compter sur une aide de 1.500 euros de nos amis marseillais avec qui nous coopérons pour le projet.

Il nous reste donc 1.300 euros à trouver d'ci la fin avril. D'où la nécessité absolue pour nous de faire appel à la générosité de nos donateurs.

Il est vital pour les enfants que ce lieu voit le jour au plus tôt. En premier lieu, parcequ'il nous donnera droit à des aides concrètes de la part d'autres associations, comme des fournitures scolaires, des sacs de riz et de maïs, etc.

Pour finir et être totalement honnêtes avec vous, il manque de petites choses dans ce premier devis, comme l'achat de fenêtres, la construction d'un puit, (vital pour la vie du groupe), etc. Mais avec 1.000 euros de plus, notre première bâtisse aurait déjà de quoi nous donner satisfaction.

Soit la nécessité pour nous de réunir dans un premier temps les fonds de 1.300 euros qui nous manquent, plus 1.000 euros supplémentaires d'ici la fin de l'année.

Chers amis donateurs, c'est grâce à votre soutien que nous sommes toujours là pour aider ces enfants abandonnés. J'espère que ces nouvelles vous donneront le même baume au coeur que nous, et que vous continurez d'être à nos côtés !

Le président : Sylvestre AGBRA

Le trésorier : Félicien ADOMAYA

Le chargé de communication :

Stéphane NEFIOLOV

 

 

Décembre 2011,

L’ambition première de l’association Bénin-Vignon est de mettre les enfants dont elle a la charge en sécurité ! Pour le moment, nous rémunérons des personnes qui accueillent les enfants ici où là, tout en essayant de contrôler qu’ils vivent dans de bonnes conditions. C’est une solution qui ne peut durer dans la longueur. En effet, cela nous donne beaucoup trop de travail, et cela perturbe les enfants qui n’ont aucune assise fixe.

Félicien ADOMAYA, le fondateur de notre association, a donc offert un terrain d’environ un hectare d’une valeur de 9.000.000 de francs CFA, (13.500 euros), pour que nous puissions construire un véritable orphelinat où les enfants seront enfin en totale sécurité. Ce projet, après de durs marchandages et une profonde étude, s’élèvera à une facture totale de 66.000.000 de francs CFA, soit 100.000 euros, mais cette somme correspond bien évidemment à l'aboutissement de notre réalisation. Dès aujourd'hui, avec 5000 euros, nous pourrons déjà  ouvrir une première structure de fortune qui mettra une bonne dizaine d'enfants en sécurité totale. Une paillotte salle d'études réféctoire, un petit dortoir en dur, et une palissade clôturant le terrain. 

Le projet final de nos ambitions englobe : 

-Un dortoir séparé en deux pour les filles et les garçons, d’une capacité de 2 fois 24 lits, soit au total 48 places réparties de façon égales entre les filles et les garçons, + Douches et sanitaires, bien évidemment.

-Un réfectoire avec cuisine, réserve pour la nourriture, et fonctionnalité efficace.

-Une salle d’études, transformable à l’occasion en salle de jeux ou de réunion, où est adjacente une petite bibliothèque, outil indispensable pour stocker les livres scolaires que tous les enfants pourront consulter, ainsi qu’un espace de livres loisirs et éducatifs.

-Un bureau de direction, ainsi qu’une petite maison pour y loger le futur directeur de l’orphelinat.

-Enfin, un mur d’enceinte de 2m50 faisant le tour de la propriété pour protéger notre endroit.

Plus loin, dans le futur, nous aurons l’occasion de pouvoir développer nos structures, car nous n’utiliserons que le tiers de notre terrain pour ces premières constructions.

Le projet que nous avons retenu a été réalisé par le Bureau d’études ETEC-BTP, dont le siège est à Cotonou, République du Bénin. Ils ont dû faire beaucoup d’efforts pour nous tirer un tel devis, les premières négociations s’élevant à 180.000.000 de francs CFA, une somme proche de 300.000 euros. Mais, chacun apportant sa pierre à l’édifice, nous avons pu conclure un accord sur 100.000 euros.

Notre atout principal dans la réalisation de notre projet, c’est que celui-ci verra le jour dans le village de Dahé, dans la région du Mono au Bénin, et que ce village est le village natal de Félicien ADOMAYA, de son père qui vit encore au village, et de ses grands-pères depuis des générations. Les ADOMAYA sont une famille très respectée à Dahé, entendue de la population, et que l’on ne peut voler ou arnaquer impunément. Trois des frères de Félicien, Albert, Toussaint et Raymond, vivent sur place au village, et se sont engagés dans notre action. Ce sont eux qui superviseront le chantier de façon journalière, et, bien entendu, Félicien et les membres influents de notre bureau de façon hebdomadaire. Pas un sac de ciment, pas une pierre, pas un bout de ferraille ne restera sans surveillance tout au long des travaux. Les artisans locaux qui auront en charge la réalisation de nos bâtiments, se devront de rendre des comptes chaque soir après leur travail.

Au projet du personnel que nous nous devons d’engager, figurent :

-Un directeur responsable de la gestion au quotidien des dépenses de l’orphelinat, (électricité, eau, nourriture, etc.), responsable de la coordination du personnel de l’orphelinat, bénévole ou salarié, responsable de la sécurité des enfants, et responsable de leur bien-être, c'est à dire attentif à ce qu’aucun d’eux ne soit victime d’une quelconque maltraitance ou discrimination. Ce contrat sera soumis à des clauses draconiennes pour le respect de ces engagements, et révocable au moindre dysfonctionnement imputé à la faute du directeur, surtout si celle-ci concerne la sécurité d’un ou de plusieurs enfants.

-Un responsable cuisinier pour le réfectoire, assisté d’un ou deux apprentis stagiaires.

-Enfin, deux surveillants ayant de bonnes bases en éducation, en culture générale, et un niveau d’études acceptable afin d’assister au mieux les enfants dans leurs difficultés scolaires

-Les autres charges administratives seront exécutées bénévolement par les membres du bureau de l’association, qui auront également la charge de rendre tout compte transparent et à disposition des présidents d’honneur, parrains, mécènes et toutes autres personnes engagées à nos côtés dans ce projet.

Pour mieux comprendre nos ambitions et les raisons de ces ambitions, il est recommandé de visionner le film réalisé en septembre 2001 produit par l’association, dont le lien sur YouTube est le suivant :

http://www.youtube.com/watch?v=veJIzf-TCDc&list=FLoKYVSxxdgOvUP4KhjKSzLQ&index=1&feature=plpp_video

Site officiel de l’association Bénin-Vignon :

http://assovignon.jimdo.com/

 

 

 

Association loi 1901 Bénin-Vignon : statuts déposés à la Préfecture de Cotonou, République du Bénin, le 12 mars 2010,  enregistrés le 30 janvier 2012 sous le numéro : 2011/0307/DEP-ATL-LITT/SG/SAG-ASSOC

 

Le président : Sylvestre AGBRA

Le trésorier : Félicien ADOMAYA

Le directeur de la communication :

Stéphane NEFIOLOV

 

Devis 2013 !
Devis 2013 !