RAPPORT D’ACTIVITE 2013

 

Si les chiffres de l’association restent dans le rouge cette année en affichant un déficit de 608.680Frs CFA, -902 euros, ceux-ci restent trompeurs. En effet, si l’on compare la situation de l’as association à celle de 2012 où le déficit était très alarmant au point de mettre notre structure en danger, il faut relativiser le déficit de cette année en observant les dépenses par rapport à celles de l’année dernière.

Grâce au soutien de l’association ADDAP13 de Marseille, nous avons pu construire un dortoir. Désormais, 15 de nos 30 enfants logent en permanence sur notre site. L’association ACTION VIAMUNDI (France), nous a pour sa part offert un réfectoire-salle d’études qui n’est pas prêt de disparaître. Une construction solide et efficace, bien pensée, aménageable selon les circonstances évènementielles, et améliorable grâce à son espace utilisable.

Nous avons également investi dans l’achat d’un poulailler. Les enfants en sont très heureux et s’occupent des poussins avec bonheur. Ce poulailler est suivi dans son évolution par Toussaint ADOMAYA, titulaire d’un diplôme de vétérinaire, frère de notre fondateur Félicien ADOMAYA. Un potager a vu également le jour, lui aussi entretenu avec soin par les plus grands de nos enfants.

Pour en revenir à notre, bilan comptable 2013, il faut noter que nous avons investi en complément de tous ces travaux, la somme de 420.000Frs CFA. Ces 420.000Frs ont permis de finaliser les travaux, et restent donc un argent d’investissement et non de dépense. Si l’on déduit ces frais de notre bilan comptable annuel, nous nous apercevons que nous n’avons en fait perdu cette année que la somme de 188.680Frs CFA. Comparativement à notre dernier bilan 2012, vous conviendrez que la barre a été sérieusement redressée.

Dans la continuité de tous ces efforts, une étude est en cours avec nos amis marseillais d’ADDAP13, pour l’installation de panneaux solaires qui pourront nous alimenter en électricité. En sachant que la zone où nous sommes installés ne dispose pas encore de l’énergie publique, vous comprendrez aisément l’importance de ce projet

Avec nos amis d’ACTION VIAMUNDI, nous comptons donner la priorité cette année à la construction d’une clôture efficace pour entourer notre terrain. Mettre les enfants en totale sécurité est notre priorité, conformément aux articles de notre charte. Mais cette clôture est un lourd investissement d’environ 6000 euros, voire un peu plus. Son prix en est justifié par le définitif et la robustesse que nous voulons de cette clôture. Elle protégera les enfants des malveillants, des reptiles attirés par nos poules et notre potager, et des envies d’escapade de nos futurs adolescents.

La nourriture est toujours notre principale source de déficit. Après avoir réalisé tous ces efforts, nous comptons sur nos donateurs de toujours pour nous aider à réduire ce lourd tribut. La création d’une caisse d’urgence est aussi dans nos têtes. Le Bénin ne dispose pas d’un système social couvrant les frais de grosses opérations chirurgicales. Les 500 euros placés en Europe depuis 2012 restent notre seul parachute en cas d’accident. Cela reste bien maigre. Si d’aventure un quelconque assureur ou banquier pouvait lire ce rapport et nous proposer une assurance digne de ce nom pour les enfants, cela nous enlèverait cette épée de Damoclès sur nos têtes.

Pour en finir avec ce rapport, sachez que le moral de nos troupes et des enfants est sur plein beau-fixe ! Le considérable bond en avant de 2013 ne saurait s’arrêter en si bonne voie, d’autant que nos partenaires séduits par notre motivation oint décidé de continuer à nous épauler pour cette année 2014.

Merci à tous nos donateurs, parrains, partenaires et sympathisants. Aider un enfant, c’est construire la paix de l’avenir ! Ils sauront nous le rendre.

 

 

Rapport enregistré le 15 mars 2014, entériné par le président de l’association BENIN-VIGNON, Sylvestre AGBRA, et son bureau exécutif.